L'Hermione, vitrine de la région Poitou-Charentes

L'Hermione, vitrine de la région Poitou-Charentes
date article18 avril 2015 16:57:32 comment article0 COMMENTAIRE partager articlePARTAGER

L'Hermione, vitrine de la région Poitou-Charentes


Posté par Thomas dans tourisme

Au jour du grand départ de la frégate Hermione pour célébrer l'anniversaire de l'Indépendance des États-Unis (le 4 juillet), il est intéressant de constater à quel point la construction et la renaissance de ce navire sont des atouts pour la région Poitou-Charentes. Outre le suivi du chantier qui a drainé plus de 4 millions de visiteurs à Rochefort, son périple outre-atlantique va faire découvrir la région aux américains entre-autres.
 

Un chantier monumental

C'est en 1997, il y a donc presque 18 ans, que la réplique de la frégate de La Fayette a été mise en chantier à Rochefort en Charente-Maritime. La fondation qui a permis la construction de l'Hermione a fait le pari de recréer un monument historique en utilisant les techniques de l'époque (1780) afin de faire revivre un savoir-faire ancestral cher à la région. Pour mémoire, Rochefort abrite également la Corderie Royale et des bassins de radoub datant du 17éme siècle et restaurés pendant 20 ans !

Le spectaculaire chantier de construction de la frégate a déjà attiré plus de 4 millions de visiteurs qui sont venus à Rochefort puis à La Rochelle la construction et les premiers essais en mer du navire. Si le coût de la construction de la frégate a atteint un budget de plus de 26 millions d'euros, les collectivités, ville de Rochefort, conseil général de Charente-Maritime et conseil régional Poitou-Charentes, ont parfaitement compris l'intérêt économique et touristique de l'entreprise et en ont financé 40% environ.
 

Les retombées à ce jour

D'ores et déjà, le tourisme en Poitou-Charentes a bénéficié de l'afflux de visiteurs lors de la construction du navire. Il suffit de mesurer à quel point ce week-end notamment tous les médias ont cité l'île d'Aix, port de départ de la frégate, alors que jusque-là le grand public n'en soupçonnait pas l'existence et encore moins la localisation dans les pertuis de Charente Maritime.

A l'occasion du départ de la frégate, prévu en présence de du Président de la République, beaucoup encore vont découvrir la proximité du fort Boyard, la corderie royale, le Futuroscope et les îles de Ré et Oléron et vont décider de visiter la région et découvrir le charme des Charentes et du Poitou tout en utilisant les installations ferroviaires, routières et surtout hôtelières.

L'impact des retombées touristiques pour les ports de Poitou-Charentes est à comparer avec le seul ouvrage de ce type encore en construction : le château médiéval de Guèdelon qui attire en Puisaye (Bourgogne) plus de 500 000 visiteurs chaque année.
 

Et demain

Demain, lorsque la frégate touchera terre aux Amériques pour la fête nationale des USA, l'impact publicitaire sera plus que décuplé puisque tous les médias du monde vont diffuser cet événement historique. Nos voisins américains, mais pas seulement, vont découvrir que la France ne se résume pas à Paris, la Corse et la Côte d'Azur pour le tourisme et la Normandie pour la mémoire. Avec les infrastructures déjà en place : ports pour l'escale des navires de croisière, aéroports, lignes TGV, la région Poitou-Charentes s'est préparée à recevoir des touristes venus voir de plus près le site de construction de leur histoire nationale.

A terme, après la célébration de l'Independance Day, la frégate Hermione restera une vitrine ambulante de la région qui l'a portée et exportera la région Poitou-Charentes dans le monde entier. Il suffit de se souvenir du fleuron représentatif de la nation qu'a été la Jeanne d'Arc pour comprendre à quel point un navire -et surtout celui-ci- saura être une vitrine de la région surtout quand un partenaire comme le groupe de prestige Moët-Hennessy et l'écrivain Erik Orsenna ont associés leurs noms mondialement connus à l'entreprise.
 

Du tourisme à l'immobilier

Il n'y a même pas un seul pas à franchir tant ces deux activités sont liées. Que ce soit pour la construction d'hébergements touristiques ou pour la construction et la rénovation avant-vente de résidences secondaires, l'immobilier en Poitou-Charentes a déjà ressenti les frémissements de l'impact sur la notoriété de la région. Si jusqu'alors le chantier avait attiré de nombreux touristes venus ponctuellement visiter le chantier, on constate que le rayonnement de la région a déjà étendu le nombre et la diversité des nationalités venues acheter en Poitou-Charentes une résidence secondaire ou un lieu de villégiature pour la retraite. Une récente étude, dont les résultats ont été évoqués ici a montré que les Irlandais notamment avaient découvert la région et venaient s'y installer en nombre.

S'il aura fallu plus de 17 ans pour construire l'Hermione, on peut être certain que la médiatisation mondiale de ses origines ne prendra pas autant de temps et que l'impact saura se faire sentir bientôt.

Rendez-vous le 4 juillet pour suivre sur les chaînes de télé l'accueil qui sera fait à la frégate aux États-Unis.
 

Rochefort (17300)

Capitale de l'Aunis, Rochefort ou Rochefort-sur-mer doit sa création à l'implantation au 17éme siècle sur une boucle de la Charente d'un arsenal militaire destiné à la construction de navires de guerre. Ville d'art et d'histoire, mais aussi station thermale, Rochefort est également le deuxième pôle d'activités industrielles de Charente-Maritime notamment en raison de son port de commerce et des industries aéronautiques et plasturgiques. Le parc immobilier de Rochefort, est ancien à très ancien puisque plus de la moitié des logements y ont été construits avant 1950 ; malgré cette image, la population de Rochefort en fait une ville jeune et dynamique puisque plus de la moitié de ses habitants n'a pas encore atteint la quarantaine.
 

Tags : Charente Maritime Hermione

Envie d'en savoir plus ?

Django Immo est le réseau immobilier 100% Poitou-Charentes pour les pros et les particuliers.

0 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE




DJANGO IMMO COPYRIGHT 2015 | Mentions Légales