La croissance des résidences secondaires

La croissance des résidences secondaires
date article28 mars 2015 09:51:14 comment article0 COMMENTAIRE partager articlePARTAGER

La croissance des résidences secondaires


Posté par Thomas dans résidences secondaires

Malgré la crise, le marché de la résidence secondaire s'est bien comporté durant la dernière décennie et repart même à la hausse dans certaines régions. Les acheteurs étrangers dynamisent à leur tour ce secteur boudé un peu depuis 2012 par les Français. Qui achète une résidence secondaire en France ? Quels sont les biens immobiliers recherchés comme résidence secondaire ? Faut-il vendre ou acheter maintenant une résidence secondaire ?
 

L'état du marché

En février 2009 déjà, une enquête menée par l’Insee, la direction régionale de l’Équipement (DRE), le comité régional du Tourisme (CRT) et le comité départemental du Tourisme de la Charente-Maritime venait décrire la situation des résidences secondaires dans la région Poitou-Charentes. A l'époque la région Poitou-Charentes dans laquelle se déroulait l'étude comptait près de 108 000 résidences secondaires soit 12 % du parc immobilier résidentiel habité. Ramenés département par département, la Charente Maritime recensait 73 000 résidences secondaires, la Vienne 13 200, la Charente 12 000 et 10 100 pour le département des Deux-sèvres.
 

L'attractivité des îles, du littoral et de la campagne

A l'époque de l'étude, les deux tiers des résidences secondaires étaient localisés en Charente-Maritime donc au sein de la communauté Royan-Atlantique. Dans les îles des pertuis de Charente Maritime (Ré, Oléron et Aix) on comptait même davantage de résidences secondaires (55%) que de résidences principales. Cette forte proportion de résidences secondaires se constate également mais à plus faible échelle sur toute la frange littorale, 10 000 sont à situées La Rochelle et à Rochefort, mais aussi en campagne car 10 000 également sont bâties assez loin des principaux centres urbains non littoraux de la région Poitou-Charentes (Angoulême, Niort, Poitiers).
 

Une croissance fluctuante

Dans les années 70, la croissance du nombre de résidences secondaires dans la région Poitou-Charentes était de 4 % soit près de 3 fois plus que l'accroissement du nombre de résidences principales. Durant les décennies suivantes, cette croissance a diminué fortement à 3 % puis 1,3 % seulement au cours des années 90. Un marché tout de même toujours plus important en Charente-Maritime que celui de la résidence principale.

Reparti à la hausse au début des années 2000, le secteur de la résidence secondaire se porte chaque année un peu mieux notamment grâce à l'arrivée d'acheteurs étrangers.
 

La demande des étrangers

En 2007 déjà, une résidence secondaire sur dix en région appartenait à un étranger avec une forte proportion de propriétaires britanniques (70%) puis néerlandais, belges et allemands.

A partir de 2012, le marché de la résidence secondaire ayant été frappé par des mesures fiscales qui ont refroidi les acheteurs français, la proportion de propriétaires étrangers s'est accrue notamment avec l'arrivée des Irlandais qui ont découvert le charme et l'attrait de la région Poitou-Charentes.
 

L'impact sur la construction

Si quelques acheteurs de résidences secondaires recherchent toujours une maison ancienne notamment en campagne (30 % du marché) ; sur le littoral, et en Charente-Maritime notamment, où neuf fois sur dix c'est la construction neuve qui séduit le plus d'acquéreurs d'une résidence secondaire. En 2005 et 2006 on a compté jusqu'à 2 500 constructions neuves destinées à la résidence secondaire.
 

2014 -2015 : l'envolée

Depuis un peu plus d'une année, le marché de la résidence secondaire en France est en croissance forte. Ce phénomène est dû principalement d'abord à la baisse du taux de conversion entre l'Euro et le Dollar puis à la revalorisation du Franc Suisse qui favorise les acheteurs étrangers en rendant l'immobilier en France encore plus attractif. Un marché dynamique dont il est encore temps de profiter dès l'annonce de programmes immobiliers neufs en région Poitou-Charentes.

Source : www.insee.fr/fr/regions/poitou-charentes/
 

Île de Ré (17)

Une île mais 10 villages, un patrimoine et des productions insulaires qui font de l'île de Ré une destination très prisée depuis des siècles. Lieu de vacances certes, mais aussi lieu de résidence d'autant plus facile à habiter depuis la construction du pont qui relie la pointe de Sablanceaux sur l'île de Ré aux abords du port de La Pallice sur le continent. Sur les 22 000 logements que compte l'île de Ré, plus de 6 sur 10 sont des résidences secondaires. La maison individuelle est largement majoritaire dans le parc immobilier insulaire et des programmes neufs sont proposés avec tous les avantages de l'immobilier neuf dont la norme BBC obligatoire depuis la RT2012.
 

Tags : programmes immobiliers constructions neuves

Envie d'en savoir plus ?

Django Immo est le réseau immobilier 100% Poitou-Charentes pour les pros et les particuliers.

0 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE




DJANGO IMMO COPYRIGHT 2015 | Mentions Légales